Les forêts privées génèrent 37 500 emplois et 13,9 milliards de dollars de revenusà l’économie canadienne

Le Portrait des forêts privées canadiennes et de leur contribution
à l’économie récemment publié par les Propriétaires forestiers du Canada (PFC) démontre que les activités sylvicoles et la transformation du bois des forêts privées ont généré 37 500 emplois et des revenus de 13,9 G$ d’un océan à l’autre en 2020.

Ces emplois sont occupés par les professionnels et les techniciens forestiers accompagnant les propriétaires de boisés, ainsi que les ouvriers sylvicoles et la portion des travailleurs œuvrant en usines pour la transformation du bois récolté chez l’un ou l’autre des 450 000 propriétaires forestiers au Canada. En excluant la transformation du bois, les activités réalisées en amont dans la filière ont engendré à elles seules un revenu global de 2,3 G$ et plus de 10 000 emplois.

Pour la présidente de PFC, Mme Susannah Banks, ce portrait économique démontre l’importance de la forêt privée pour les familles vivant dans les régions rurales, étayant ainsi l’engagement des propriétaires de forêts privées en faveur de forêts résilientes à long terme et d’un climat sain.

« La forêt privée permet à 37 500 Canadiens d’obtenir des revenus, des emplois et de contribuer de façon significative à l’économie du pays. Ce nombre est encore plus conséquent si on inclut en plus les propriétaires qui réalisent de nombreuses activités sylvicoles non considérées dans cette étude » mentionne Mme Banks.

Près de la moitié de ces emplois dépendent d’activités liées aux forêts privées du Québec, en raison de la vigueur du secteur manufacturier de la province. Au Canada, la plupart des emplois liés à la fabrication de produits du bois, la foresterie ainsi que la récolte se trouvent en Colombie-Britannique et au Québec, tandis que les emplois liés à la fabrication du papier sont regroupés au Québec et en Ontario. Il s’ensuit que le Québec est également le chef de file en matière de revenus générés par les forêts privées avec une contribution de 5,3 G$, suivi par la Colombie-Britannique qui a généré 3,3 G$ en 2020.

L’aménagement durable des forêts, tel que pratiqué par les propriétaires forestiers canadiens, petits et grands, garantit le bien-être économique, social, environnemental et culturel de centaines de communautés rurales à travers le Canada.

« Les propriétaires forestiers canadiens produisent 20 % du bois du pays alors que les superficies qu’ils détiennent représentent seulement un dixième des forêts du Canada. PFC invite tous les paliers de gouvernement à travailler davantage avec les propriétaires forestiers pour améliorer la mise en valeur des forêts privées et incidemment les conditions de production des divers produits forestiers » a ajouté M. Domenico Iannidinardo, vice-président de PFC. La version complète du Portrait des forêts privées canadiennes et de leur contribution à
l’économie peut être consultée sur le site forestowners.ca.

-30-

À propos des Propriétaires forestiers du Canada

L’organisation Propriétaires forestiers du Canada (PFC), dont les bureaux sont situés à Ottawa, en Ontario, représente la voix unifiée des propriétaires de forêts privées à travers le pays qui se sont engagés à gérer les forêts de manière durable à long terme pour un climat sain et des communautés prospères. Pour plus d’information, visitez le forestowners.ca

Renseignements
Jean-Pierre Martel jpmartel63@gmail.com
Vincent Miville vmiville@upa.qc.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *